Le marché de l’immobilier professionnel à Clermont-Ferrand

clermont-ferrand immobilier entreprise

Depuis environ 5 ans, Clermont-Ferrand connait un essor immobilier impressionnant. La ville connait de plus en plus de mises en chantier de logements et d’immeubles commerciaux. L’offre, à la vente et à la location, a considérablement évolué et s’est renouvelée. Ce constat est observé aussi bien sur le marché de l’immobilier résidentiel que sur celui de l’immobilier professionnel. L’arrivée du tram avait déjà contribué à l’urbanisation de la ville.

Quelles sont les différences entre l’immobilier professionnel et l’immobilier résidentiel ?

En immobilier résidentiel, les personnes recherchent une habitation, un appartement ou une maison. En immobilier d’entreprise, elles recherchent un local professionnel, commercial ou industriel. Ces types de biens répondent aux besoins de production ou de fonction d’une entreprise.

Les besoins sont donc complétement différents. Parmi les biens proposés en immobilier d’entreprise, on retrouve les bureaux, les locaux commerciaux, les locaux d’activité et les entrepôts.  

Quel impact a eu la COVID-19 sur l’immobilier à Clermont-Ferrand ?

Si la COVID-19 a suscité un vent de panique, il est encore un peu tôt pour connaitre aujourd’hui les réels effets de la pandémie sur le marché de l’immobilier à Clermont-Ferrand. En revanche, il y a de fortes chances pour que des métropoles, telles que Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Grenoble, Dijon ou encore Rouen, soient moins impactées que des villes comme Paris, Lyon, Toulouse ou encore Marseille.

En effet, le prix du mètre carré dans les grandes villes est plus cher que dans des villes comme Clermont-Ferrand. L’impact sera donc forcément plus conséquent puisque les loyers ne sont pas les mêmes. De plus, dans les grandes villes, les transports en commun jouent un rôle important dans les flux des salariés.

Si ces derniers choisissent de bouder les transports en commun pour ne pas risquer d’être contaminés, les temps de trajet en voiture ne seront pas les mêmes. Le télétravail est donc une option encore plus utilisée par les chefs d’entreprise qui ont installé leurs bureaux dans une grande ville.

A Clermont-Ferrand, la majorité des travailleurs peuvent se rendre sur leur lieu de travail en 20/30 minutes de voiture. En province, le télétravail change moins la donne que dans les grandes villes, qui vont chercher à s’implanter dans des départements limitrophes.

Quelles sont les atouts et les faiblesses de Clermont-Ferrand ?

Le prix du marché de l’immobilier d’entreprise à Clermont-Ferrand est beaucoup plus faible qu’à Lyon par exemple. Le loyer pour un bureau à Clermont est d’environ 150 euros, tandis que celui pour un bureau à Lyon Part Dieu est fixé aux alentours de 350 euros.

Clermont-Ferrand est également une ville dynamique notamment grâces aux grandes entreprises, telles que Michelin, et au tissu de PME qui l’ont choisie pour installer leurs bureaux.

En revanche, on pourrait citer le manque de foncier comme faiblesse de Clermont-Ferrand. Paradoxalement, la ville abrite beaucoup de friches industrielles. Dans les années 1970, les propriétaires avaient construit des bâtiments dans les zones du Brézet ou de Cournon. Ces terrains ont désormais des difficultés à être louées ou achetées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *